Translate

6 mai 2009

Scoopéo ferme, pourquoi? 2/2

Je m'étais promis d'essayer de dégager quelques leçons de la fermeture de Scoopéo. Depuis, les créateurs du service ont été interviewés par Presse Citron qui m'a un peu coupé l'herbe sous le pied ^^. Les "vrais raisons sont de deux ordres" après lecture de l'interview :
- "même Digg arrrive à une stagnation de sa croissance, du fait de la dissémination des moyens d’information : il est bien plus facile et rapide de diffuser un scoop sur Twitter, et ce type de micro-blog prend le pas sur les Digg-like." - "[le chiffre d'affaire est exclusivement généré par des ] bannières Google Adsense qui rapportent environ 500 euros par mois, ce qui est insuffisant ne serait-ce que pour financer les serveurs dont la charge est très importante (les Digg-like, de par leur structure, sont très consommateurs de ressources)."


Pour reprendre une didactique stratégique ou le jargon Business Model nous pourrions dire que :

- d'une part la proposition de valeur des digg-like n'est plus forcément aussi attractive qu'à ses débuts en raison de l'apparition d'offres de substitution : twitter, facebook, friendfeed... =>Une leçon possible : il ne faut donc pas considérer sa proposition de valeur comme une donnée définitive mais il faut savoir la recomposer si nécessaire au fil du temps pour rester en adéquation avec les attentes des utilisateurs

- d'autre part scoopéo n'est pas parvenu à mettre en place un modèle de revenu lui assurant la rentabilité. => Une leçon possible : il est difficile de mettre en place un modèle de revenu adapté a posteriori... une réflexion sur le Business Model incluant notamment un vrai travail sur le modèle de revenu est nécessaire avant de lancer un service en ligne (et tout autre projet d'entreprise d'ailleurs).


Il est facile de faire ces remarques a posteriori et vécu de l'extérieur mais à l'époque il s'agissait d'agir vite pour mettre en place le premier Digg-like français, aussi rien d'étonnant que la priorité soit allé au développement! Mais la dernière leçon est la suivante : on peut t oujours apprendre d'un échec et il faut savoir passer à autre chose si un premier service n'est pas le succès escompté !

C'est ce que font les créateurs de Scoopéo qui ont su rebondir avec succès en lançant un nouveau produit : Akamusici. "Nous sommes très pris par le développement de notre nouveau service Akamusic, un site de découverte de nouveaux artistes, qui est un vrai succès et qui permet contrairement à Scoopeo de nous verser une rémunération. Nous sommes conscients du fait que tout n’a pas été fait pour soutenir Scoopeo mais nous devions nous focaliser sur d’autres tâches. Nous sommes toujours deux et nous ne pouvons pas tout faire. "

Bonne chance à eux donc !



3 commentaires:

rom1 a dit…

scoopéo a depuis été racheté!

buzz addict a dit…

on sait à quel prix scoopéo a été racheté ?

rom1 a dit…

Apparemment le site a été vendu a un pris en dessous de ce qui avait été investi même si le montant exact de la transaction n'est pas communiqué (à ma connaissance) : http://www.vincentabry.com/globedia-achete-scoopeo-5335

Related Posts with Thumbnails

Derniers Commentaires