Translate

12 déc. 2011

Envoyer un message privé aux fans de sa Page Facebook c'est désormais possible ! #fb


Beaucoup de personnes animant une page Facebook se demandent comment envoyer un email à leurs fans voire à tous leurs fans. Si Facebook ne permet pas l’envoi massif d’emailing à tous ses fans, une nouvelle fonctionnalité permet l’envoi individualisé de messages privés aux Fans actifs d’une page Facebook. 
Nous verrons l’usage possible de cette nouvelle possibilité qui permettra aux community managers avisés d’encore mieux animer leur communauté de fans via leur page facebook.



Envoi d’email ou messages privés massifs sur Facebook : différence en Page et Groupe


Il est possible d’envoyer un message privé à tous les membres d’un groupe Facebook. Ce message privée ou “inmail” est réceptionné dans la boite de réception Facebook et fait même d’une notification sur la boite email des destinataires (ayant laissé ces notifications emails paramétrées par défaut). Cela constitue donc un moyen puissant pour l’administrateur d’un groupe de pousser une information auprès des membres de ce groupe Facebook. Certains pensent donc pouvoir faire de même avec leurs Fans. 

Attention cette fonctionnalité offerte par les groupes n’est pas disponible pour les Fan Pages : vous ne pouvez envoyer un email (ou plutôt un message privé) massif à tous vos fans Facebook ! 

Jusqu’il y a peu, il était possible cependant d’envoyer une “mise à jour” à ses fans de façon globale ou ciblée. Cette fonctionnalité était une sorte de message privé dévalorisé car peu visible pour les destinataires et avec des taux de lecture très bas. Quoi qu’il en soit cette possibilité d’envoi de “mise à jour de page facebook” a été supprimée !

En contrepartie, Facebook permet désormais de communiquer par message privé avec les Fans d’une page dans certaines circonstances, c’est ce que nous allons voir.

Communiquer par email ou message privés avec les fans actifs sur votre page Facebook

Facebook permet désormais le contact individualisé avec vos fans mais pas de n’importe quelle façon : Mark Zuckerberg ne souhaite pas, et on le comprend, que les utilisateurs  de facebook se retrouvent spammés par l’ensemble des pages qu’ils suivent !
Facebook vous permet désormais, selon un blog américain (en tout cas sur certaines pages, cela devrait être généralisé prochainement), d’entrer en contact via messages privés avec un fan de votre page, et ce de deux façons différentes.
  • un fan peut désormais contacter les administrateurs d’une Page Facebook par message privé et les administrateurs peuvent alors lui répondre par le même canal

Cette première possibilité est ni plus ni moins un formulaire de contact natif pour les fans pages. A la différence d’application tierces de formulaire de contact, l’ensemble de l’échange se fait via la messagerie Facebook. Cela permet de conserver la conversation sur un canal unique : Facebook (plutôt que mélanger email et facebook) et peut donc offrir davantage de cohérence. 



Si vous décidez d’activer cette fonctionnalité, lorsqu’un Fan adressera un email à votre page une notification apparaîtra dans le bloc d’administration de celle ci. 




Tout administrateur pourra dès lors répondre “au nom de la page” et non “en son nom propre” à ce message privé. Le fan recevra la réponse directement dans sa boite inmail Facebook comme s’il s’agissait d’un message privé adressé par un ami!



  • vous pouvez adresser un message privé à un fan ayant eu une interaction avec du contenu que vous avez publié sur votre Fan Page
Si un Fan commente un de vos posts partagé sur le mur de votre Fan Page, vous pourrez désormais lui adresser des messages privés ! 







Cette fois c’est donc vous qui pouvez être à l’initiative de l’échange par inmail.

Voyons à présent comment utiliser au mieux ces nouvelles possibilités offertes par les pages Facebook.

Comment utiliser intelligemment cette nouvelle possibilité d’envoyer des messages privés à ses fans?

Attention, il ne faut pas vous ruer tête baissée sur cette nouvelle fonctionnalité pour faire de la promotion de vos produits de façon non sollicitée ! Cette démarche s’apparenterait ni plus ni moins à du spam et serait contreproductive en risquant de peser sur votre eréputation et, plus rapidement encore, d’inciter vos fans à ne plus aimer votre page!
La première alternative présentée consiste à répondre aux messages privés, dans ce cas le danger de tomber dans la tentation du spam est moindre. Le risque est plutôt de ne pas être réactif aux inmails adressés par les fans ! N’activez cette fonctionnalité que si vous êtes en mesure de répondre de façon suffisamment rapide aux fans qui vous contacteraient via ce canal, le cas échant abstenez vous!
Pour ce qui est de prendre contact en privé avec un fan qui commente votre publication je vois deux applications possibles :
  • mieux gérer la communication de crise
L’une des façons d’éviter qu’un badbuzz détériore votre eréputation consiste à éteindre rapidement tout départ de feu. Désormais, vous pourrez éviter qu’un fan un peu remonté n’étale trop son mécontentement en public et rallie d’autres personnes à sa cause. 
Pour cela il vous suffira de répondre de façon polie et courtoise sur la page fan puis en de déplacer la conversation en privé avec une phrase du style :
“Merci de nous faire part de votre sentiment / de ce problème. Nous souhaitons satisfaire au maximum nos consommateurs j’ai donc bien pris note de ces premiers éléments. Je souhaiterais néanmoins avoir quelques précisions pour traiter au mieux votre demande. Je vous adresse donc un message privé à cette fin.”

Ainsi, les internautes passant sur la conversation pourront voir que le problème est en cours de traitement sans pour autant étaler tout l’affaire sur votre mur, et sans même avoir à demander un email à l’intéressé !
  • Remercier vos meilleurs fans

Ce nouvel outil n’est pas forcément exploitable qu’en cas de crise! Vous pouvez également réagir par message privé en remerciant vos fans ayant laisser des contributions intéressantes afin de les transformer en ambassadeurs! 
Pourquoi par exemple ne pas en profiter pour envoyer un coupon ou un code promo à vos meilleurs Fans? Ou encore leur envoyer une info en avant première? Les inviter à un évènement privé?


Bref cette nouvelle fonctionnalité des Fan Pages montre bien la volonté de Facebook de se positionner comme un outil de marketing one to one et pas simplement comme un site d’audience où placer des publicités!
Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas possible de collecter des adresses opt’in sur Facebook...

Collectez des adresses opt’in parmi vos Fans Facebook pour alimenter votre base de données email


S’il n’est pas possible (ni souhaitable d’ailleurs) de faire de l’emailing massif sur Facebook directement, il est possible de collecter les adresses email d’une partie de vos fans de façon opt’in, adresses que vous pourrez exploiter via vos propres outils d'emailing.

Une première façon de faire est de placer dans un onglet de page un formulaire/bouton d’inscription à votre newsletter.

Mais, vous pouvez allez plus loin en développant une application Facebook ayant pour but d’augmenter le nombre de fans qui accepteront de vous donner leurs adresses email opt’in : l'organisation de concours viraux sur Facebook se prête très bien à cet objectif par exemple!

Le community management est un nouveau métier où les outils évoluent en permanence mais, les outils  doivent toujours rester un moyen! Le plus important est donc de bien penser sa stratégie de présence sur les médias sociaux, pas seulement de savoir quel outil utiliser, et c’est ce que je dispense à mes clients que je forme au community management.

Et vous vous accueillez comment cette nouvelle fonctionnalité?

Ce billet vous à plu? Vous pouvez ne plus manquer un article de ce blog! 



21 nov. 2011

Professionnels rationalisez votre présence sur les Réseaux Sociaux !

Les réseaux sociaux sont désormais incontournables : 2/3 des français appartiennent à un réseau social !
Plus personnes aujourd'hui ne doute de leur valeur, pourtant quand il s'agit pour les entreprises d'utiliser ces outils de façon professionnelle beaucoup ne savent pas comment s'y prendre.



Bien souvent le principal problème n'est pas pas lié à une complexité technique ou fonctionnelle mais plus au manque de connaissance sur l'usage qu'il est possible de faire des réseaux sociaux et comment on peut les intégrer efficacement à sa stratégie de présence en ligne.
Aussi, quand l'association http://www.chambe-carnet.com/ m'a invité à animer une conférence sur le thème des réseaux sociaux j'ai décidé d'aider les assistants à se poser les bonnes questions :


  • Pourquoi ? Quels sont les objectifs que vous pouvez vous fixer en étant présent sur les réseaux sociaux ?
  • Où? Sur quels réseaux sociaux devriez-vous être présents ?
  • Quoi ? Être présent sur les réseaux sociaux c’est bien mais pour dire quoi ? 
  • Quand ? Avec quelle fréquence et à quel moment devez vous diffuser de l’info sur les RS ?
  • Comment ? Profil personnels, pages entreprises, gratuit , payant , ... ?
  • Qui ? Qui dans l’entreprise doit  gérer la communication sur les RS ?


Pour les plus initiés, la dernière partie présentait quelques outils pour professionnaliser et rationaliser voire industrialiser sa démarche sur les réseaux sociaux dans un un soucis de ROI.


Voici donc le support de cette conférence pour ceux qui n'ont pu être présents.

Prez Reseaux Sociaux


Pour information, cette brève conférence d'une heure sur les réseaux est un petit échantillon de la Formation Professionnelle que je dispense sur l'ensemble des Médias Sociaux aux personnes souhaitant monter en compétence sur les problématiques de community management et d'e-réputation.


Si cela vous a plus sachez que vous pouvez vous abonner au flux RSS de ce blog ou même recevoir les articles directement par email.



7 nov. 2011

Les Pages Entreprises Google Plus très décevantes

C'est officiel les pages Google+ entreprises arrivent : cela a été annoncé sur le blog officiel de Google.




Pour résumer, là où on aurait pu s'attendre à du grandiose Google se contente du strict minimum : c'est ni plus ni moins la même chose qu'un profil Google+ personnel ! 




Il n'y a même pas la possibilité de personnalisé son URL apparemment !


Peut-être que j'en attendais trop des pages entreprise de Google plus ... mais suis-je le seul à être déçu?



Mobile et Medias Sociaux: comprendre les enjeux, une question de survie pour votre entreprise !


Selon Manuel Castells professeur à l’Université de Berkeley, d’ici 2014, le nombre d’internautes sur terminaux mobiles dépassera celui des individus naviguant sur la toile à partir d’un ordinateur de bureau. Parallèlement ce qui était appelé web 2.0 il y a peu est désormais « le web » tout court : le social est partout! Cette évolution (révolution?) à la fois sociale et mobile est de nature à remettre en cause de nombreuses choses, pour des entreprises très variées, que leur Business soit (ou leur semble) actuellement être en lien direct ou non avec internet d’ailleurs !



Passer à côté de cette réalité pourrait se révéler au final aussi dommageable pour votre entreprise que l’a été pour certains le fait de raté le virage internet amorcé à la fin des années 90 : l’annonce récente de la liquidation judiciaire de paru-vendu.fr en est une triste illustration.


Dès lors, lorsque j’ai été très intéressé en découvrant le Meeting organisé par EBG :« Mobile & Social Media : if you sleep, you die ». En effet le programme de cette rencontre qui se déroulera les 22 et 23 Novembre à l’Espace Grand Arche (Paris) est particulièrement riche.




Les conférences qui s'y dérouleront brosseront, me semble t-il, un panorama très exhaustif des enjeux majeurs liés à l’essor du mobile et des Médias Sociaux. 
Mieux encore, ces conférences répondront de façon concrète, et au travers d’exemples réels, aux problématiques que rencontrent les managers et dirigeants souhaitant intégrer ces enjeux à leur stratégie.

A titre d’illustration voici les points du programme qui ont personnellement suscité mon attention et motivé ma présence sur ce meeting :

  • Concernant les Médias Sociaux

Quels sont les types d’opérations qui permettent de maximiser la présence d’une marque sur les réseaux sociaux ?
Comment calculer le ROI d’une campagne de social marketing, comment comparer ce ROI aux techniques d’évaluation des autres médias ?
Comment les réseaux sociaux modifient-ils l’acte d’achat ?
Quelles sont les applications qui rencontrent un fort succès sur Facebook notamment en dehors des jeux ? Quel est leur taux d’utilisation ? Quelle typologie d’utilisateurs ? Quels revenus génèrent-elles, au travers de quel modèle économique ?
Comment transformer son site web en « social site »
Comment intégrer le mobile dans votre marketing social ?

  • Concernant le Mobile (et plus largement internet en mobilité)

Faut-il un site optimisé pour le mobile ou une application dédiée (iPhone, Android, Windows Phone, Blackberry…) ?
Quelle OS pour une application Mobile: Iphone ou Android ? Quid des applications Facebook ? Une application à succès est-elle nécessairement limitée à une seule plate-forme ? Quelles sont les contraintes et les limites de la portabilité ?
Quel Business Model pour des applications Mobiles? Applications payantes VS gratuites , revenue sharing ?
La Recherche sur mobile constitue-t-elle un enjeu ? Comment les utilisateurs se rendent-ils sur un site mobile ? Le potentiel économique du mobile est-il comparable au web de 1998 ?
Quelles sont les applications qui connaissent un succès mondial ? Pourquoi connaissent-elles ce succès ? Quels revenus ont-elles générés ?
La publicité sur mobile : quels formats ? Quels coûts / quels revenus ?
Comment se déploie un buzz mobile ?


Outre la pertinence des thèmes abordés, la qualité des intervenants m’a elle aussi décidé à assister à ce meeting. En effet durant ces deux jours se succèderont des intervenants issus de sociétés telles que Google, Orange, IBM, Twitter, Microsoft, Nokia, SFR, Paypal, Disney, CocaCola, Lego, LG, Trip Advisor , Mastercard, Playfish, Kobojo, Facebook… Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le programme détaillé de l ‘évènement.


Enfin cette rencontre est bien entendu aussi une opportunité de resauter IRL entre acteurs du web. Si vous pensez être présent à ce rendez vous n’hésitez pas à me contacter. Ce sera un plaisir de vous rencontrer !

Si vous n’avez pas l’opportunité d’être présent sachez que je rédigerai, à l’issue de l’évènement, un billet pour vous présenter les points principaux que j’aurai retenus de ces rencontres EBG Mobile & Social Media. Si vous voulez éviter de le rater vous pouvez vous abonner au flux RSS de ce blog ou même recevoir les articles directement par email.



28 oct. 2011

Commentaire Facebook : enjeux de la nouvelle fonctionnalité d'abonnement au flux des auteurs !

Les commentaires Facebook évoluent, essayons d'en décrypter ensemble les enjeux.


Facebook vient d'ajouter une nouvelle fonctionnalité sur son plugin de commentaires : le plugin affiche un bouton d'abonnement à côté du nom des auteurs de commentaires ( bien entendu uniquement si ces derniers permettent l'abonnement à leurs statuts publics Facebook).
NB : pour ceux qui ne connaissent pas cette fonctionnalité d'abonnement à un profil public Facebook je vous invite à lire " pourquoi Mark Zukerberg transforme en douce sa Fan Page en Profil ?





Attention, il ne s'agit pas de s'abonner au flux de la discussion mais bien au flux public des statuts Facebook de l'auteur (du commentaire, non de l'article).  L'abonnement à la discussion se fait elle par défaut, un lien sous la discussion permettant de se désabonner.





Quel intérêt présente cette nouvelle fonctionnalité, pourquoi permettre l'abonnement au flux global d'une personne dans un plugin de commentaires?

Pour les lecteurs des sites/blogs utilisant les commentaires Facebook l'intérêt est simple à comprendre : si vous voyez un commentaire pertinent vous pourrez en un clic vous abonner au flux de son auteur et ainsi ne plus rien perdre à l'avenir de ses précieux commentaires partout sur le web (en tout cas ceux postés via le plugin de commentaires Facebook et partagés de façon publique) !

Du point de vue de Facebook l'intérêt est de pousser les utilisateurs Facebook à promouvoir leur flux public par des commentaires plus longs et plus détaillés. En effet, je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais les sites utilisant le plugin de commentaires Facebook ont bien souvent des commentaires plus courts que les sites offrant un système de commentaires autre. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les communicants (qui soignent leur personnal branding) prendront davantage de soin à faire ressortir leur expertise  de leur commentaires postés via le plugin Facebook afin que davantage de personnes s'abonnent à leur flux !

On peut y voir là un moyen de Facebook de chercher à se rapprocher de la proposition de valeur de Twitter qui propose depuis toujours l'abonnement asymétrique aux flux de status (c'est à dire non réciproque). Mais, Twitter étant limité à 140 caractères, Facebook concurrence davantage à mon sens un site comme Quora dont la promesse est clairement d'aider tout un chacun à mettre en valeur son expertise, soignant par suite son personnal branding!

Cela dit cette nouvelle fonctionnalité pourrait selon certains entraîner des dérives. En effet, certains craignent que des petits malins viennent se glisser au milieu des conversations pour gagner en visibilité en laissant des commentaires sans intérêt.
Pour ma part, je pense que s'il est possible que certains optent pour le spam, cette pratique est très contreproductive en termes de personnal branding (voire : faut-il faire de la lèche pour percer sur le web? ) . Aussi, les personnes qui recourent à ces méthodes visent plus, par des techniques black hat SEO, à accumuler des backlinks dans les commentaires offrant des liens en do follow, qu'à renforcer leur image personnelle... Et pour le coup je ne suis même pas sûr que ce soit le cas du plugin de commentaires Facebook (s'il y a des experts seo qui ont la réponse qu'ils n’hésitent pas à commenter). Le risque de dérapage me semble  donc limité!

Maintenant le temps nous dira si cette nouvelle fonctionnalité aura un vrai impact sur la typologie des commentaires laissés sur les blogs et sites utilisant ce plugin Facebook ou plus simplement sur le taux d'abonnement aux profils Facebook... 
Pour info, si vous souhaitez me suivre sur Facebook c'est par là : http://www.facebook.com/Parent.Romain  ;)






10 oct. 2011

Alexandre Malsch CEO de Melty.fr : témoignage d'un jeune entrepreneur qui réussit

J’ai eu la chance de visiter les locaux de Melty.fr et de rencontrer son jeune CEO Alexandre Malsch ! “Je m’en va vous compter son histoire” ^^



  Lyonnais d’origine, écolier moyen, nul en Math mais bon en physique et passionné par l’informatique, Alexandre Malsch s’ennuie lors d’un voyage scolaire à l’étranger. Il parcourt alors le Web français à la recherche d’infos qui l’intéresse “lui”, jeune “normal” de 15 ans. Il se rend compte qu’il est obligé de parcourir de nombreux sites d’informations voire portails pour trouver tant bien que mal de quoi lire… il se met alors en tête de créer un site d’actualité regroupant uniquement l’ensemble des sujets intéressant les jeunes : le projet à l’origine de ce qui deviendra melty.fr était né !

Chemin faisant, Alexandre réussi son Bac S “à l’arrache”, pour reprendre ses mots mais parvient à rejoindre Epitech. Ces années au sein de l’école parisienne sera une étape déterminante dans l’aboutissement de son projet! 
 
Grâce à son talent de programmeur, Alexandre est rapidement repéré par ses professeurs, qui lui confient même le soin de dispenser des cours à d’autres élèves de l’école. Mieux, on lui arrange un emploi du temps sur mesure, lui permettant de mener à  bien son projet d’entreprise en parallèle de son diplôme d’ingénieur.
Enfin c’est également à Epitech qu’Alexandre rencontrera le co fondateur de la société qui deviendra meltyNetwork, Jeremy Nicolas avec qui il peaufinera le concept d’origine et crééra Melty.fr.

Alexandre le reconnait : “il est plus simple de se lancer dans l’entrepreneuriat quand tu es encore étudiant parce que tu es déjà abitués à manger des pâtes! Et puis tu as tout un réseau de personnes autour de toi qui pourront t’accompagner dans ton projet”.

Qu’est-ce que MeltyNetwork ?

Melty.fr est le 1er groupe media Français Pure Player à destination des jeunes.
Ok ça en jette mais concrètement?
Il s’agit d’un “magazine web” sur l’actualité, le divertissement et les tendances à destinations des 18-30 ans entouré de 4 autres sites thématiques, meltyBuzz.fr, meltyStyle.fr, meltyFashion.fr et également fan2.fr.




Ce site est devenu une véritable institution du web français avec plus de 6,5 millions de VU (visiteurs uniques) sur l’ensemble des sites du réseau Melty Networks ! Je vous laisse contempler les statistiques du seul site Melty.fr qui laissent rêveur (malgré que le mois de septembre synonyme de rentrée soit bien entendu le pire mois pour Melty) :



Comment expliquer le succès de Melty?

Le site, il faut le reconnaitre, est très réussi ! Le design est agréable et efficace. Melty propose également des fonctionnalités en avance sur son temps. A titre d’exemple, on pourrait citer la fameuse Board, mais plus près de nous on peut souligner le fait que Melty intègrait un “Ticker maison” affichant en temps réel l’actualité du réseau et de vos contacts Melty bien avant que Facebook ne s’y mette lui aussi.
Mais, s’ils contribuent au succès de Melty, ces éléments n’en sont pas la clé de voute ! Le front office n’est à mon sens que la partie immergé de l’iceberg Melty
En effet l’avantage concurrentiel de Melty tient à mon sens davantage dans sa technologie qui confère au site une vraie fluidité dans la navigation et une grande rapidité de chargement des pages mais encore plus dans son Backoffice qui assiste l’ensemble du travail des équipes de rédactions (voire le très bon article de Fred Cavazza) !

Melty un vrai Pur Player !

  • Qui créé des contenus pour le web

Contrairement à beaucoup de magazines traditionnels qui voient en Internet un moyen d’accroitre leur lectorat et transposent, en partie ou de façon modifié, leurs contenus créé pour le papier sur leurs sites Internet, Melty créé des contenus POUR internet sur un outil dédié, et cela change tout !
En effet, traditionnellement, les acteurs de la Presse essaient de cerner l’actualité qui intéressera leurs lecteurs papiers. Ils rédigent leurs articles pour le magazine puis, ils essaient d’optimiser ce contenu pour le référencement au moment de le transposer sur le web.
Chez Melty il n’y a pas de version papier, la démarche est inverse et le backoffice permet une approche quasi scientifique de la rédaction web ! En effet, les rédacteurs en chef ont, au jour le jour, des tableaux de bords qui leur présentent les thématiques les plus recherchées par les internautes sur les moteurs de recherches / réseaux sociaux et aussi sur Melty. C’est sur la base de ces indicateurs stratégiques, conçus en interne et reposant sur des algorithmes puissants, que les rédacteurs en chef confient à leurs pigistes/journalistes la rédaction d’articles pour répondre à cette demande des internautes. Autrement dit, avant même que l'article soit écrit on sait déjà qu’il sera lu!
Il ne s’agit pas juste pour autant de faire du contenu pauvre au kilomètre. Melty fait un vrai travail de journalisme n’hésitant pas à réaliser de vrais reportages notamment vidéos (pour l’anecdote l’équipe Melty recevait ses nouvelles lorsque j’ai réalisé l’interview).
  • Suivi post publication et animation de la communauté de lecteurs
Cet effort d’optimisation amont se poursuit une fois les articles publiés.
Si chez Melty, plus qu’ailleurs encore, le SEO est au cœur des préoccupations, les rédacteurs qui doivent créer du contenu de qualité, unique et engageant afin que lecteur prenne plaisir à lire les articles Melty et ait envie de commenter, aimer, partager sa lecture (SMO oblige car le trafic de Melty n’est pas lié au seul référencement naturel dans les moteurs de recherche, mais aussi au repartage du contenu sur les Médias Sociaux, principalement Facebook).
Nulle place n’est laissée à l’amateurisme ou au hasard, toutes les statistiques sont traquées de près, analysées et reportées dans le Backoffice dans un soucis d’optimisation. En milieu de journée les rédacteurs en chef analysent, avec chaque journaliste dont ils ont la responsabilité, le bilan des articles qu’il a publié la veille pour voir ce qui a bien marché ou non, capitaliser des bonnes pratiques, ou simplement ajuster des détails.
Afin de sensibiliser ses rédacteurs à cette réalité Alexandre a une approche très intéressante :
en réalité chez Melty c’est le rédacteur lui-même qui est en charge de la modération de ses articles. Ce qui, permet de se prendre en pleine face les retours positifs ou négatifs de ses lecteurs et d’adapter sa plume et de créer une vraie proximité/complicité des rédacteurs avec leurs lecteurs.
Autre avantage non négligeable, cela permet d’éventuellement sentir les tendances qui échapperaient encore aux algorithmes de la maison.

Quel est le Business Model de Melty?

Melty a, à ce jour, levé entre 400 et 500 k€ auprès de Bouygues Initiatives, de IONIS Education Group et de Pierre Chappaz (l’un des cofondateurs de Kelkoo devenu business angel en parallèle de la gestion d’ebuzzing pour ceux qui ne le connaitraient pas encore) ce qui est pas mal mais pas énorme pour faire tourner une équipe qui comporte aujourd’hui 20 salariés !
Ces capitaux “limités” ont contribué au succès de Melty en l’obligeant à générer des revenus et à ne pas “bruler tout le cash” en dépenses improductives.

Cela ne signifie pas que Melty a immédiatement trouvé son modèle économique ! Comme beaucoup de startups, l’entreprise s’est d’abord cherchée (importance du "pivot"), commençant par un modèle d’ “agence web” spécialisée dans les technologies Microsoft puis comme vendeur d’une technologie CMS maison… Avant de finalement se positionner dans un modèle d’éditeur ! Leur métier consiste désormais à créer de l’audience ET à la monétiser

En effet la régie publicitaire est gérée en interne! Cela permet une grande souplesse pour la réalisation d’opérations spéciales, de connaitre les attentes des annonceurs et de proposer des formats adaptés. Mieux encore, Melty est capable grâce à ses algorithmes de générer une audience très préciseà un instant pour répondre au besoin d’un annonceur!
Enfin et surtout cela permet à Melty de récupérer une part importante de la valeur ajoutée et d’assurer sa rentabilité (l’entreprise devrait l’être cette année avec plus d’1,5 million d’euros de CA)!


Pour résumer, quelle est la formule magique du succès de Melty?
De l’excellence technique, une bonne dose de SEO, des contenus de qualité, un design sympathique, une immense rigueur et une équipe dynamique ! En effet, c’est le professionnalisme de l’équipe pourtant très jeune, qui m’a le plus impressionné lorsque que j’ai pu visiter leurs bureaux situés au Kremlin Bicêtre !

Le mot du patron

J’ai posé une petite question qui me tenait à cœur, moi qui ait le profil exactement inverse (c’est un programmeur à la base et moi suis un gestionnaire, pas un techos) : "est-ce que tu continues à coder pour Melty ? Et sinon est-ce que c’est frustrant ?" (j’ai posé la question parce moi en tant que cofondateur d’une startup je suis très frustré de ne pas savoir coder). 
 
Comme je le présentais il n’a évidemment plus le temps de coder en tant que CEO… Et oui il est peu frustré de temps en temps !Mais il m’assure qu’il arrive à faire une entière confiance à ses collaborateurs et à déléguer plutôt que vouloir tout faire lui-même !

Quoi qu’il en soit il reconnait que c’est un avantage de ne plus coder pour laisser la technique à sa place : “c’est moyen et pas une fin !” 
 
Par contre ses connaissances techniques lui permettent de relativiser ou non les contraintes évoquées par les programmeurs : “je serais capable de le voir si on essayait de me dire qu’il faut 3 jours pour réaliser un travail faisable en quelques heures !” 
 
Je peux témoigner, cela n’empêche pas néanmoins Alexandre de garder son âme de Geek!
J’en veux pour preuve qu’il a m’a coupé au milieu de l’interview pour courir montrer à son équipe qu’il avait réussi à avoir un écran bleu sur windows8 ! Si cela ne vous suffit pas voici quelques photos de la grotte euh des serveurs de Melty ^^ :






Au final, je remercie Alexandre Malsch et l’équipe Melty pour leur accueil. Cela fait plaisir de voir des entrepreneurs qui réussissent et qui savent rester accessibles ! Je crois qu’il sera un mentor pour beaucoup d’entrepreneurs du web français comme le sont PKM ou Marc Simoncini avant lui, rien d’étonnant qu’il ait été pressenti pour le Hubaward 2011 !




5 oct. 2011

Augmentez le trafic sur vos Fan Pages pour pas cher

Si vous lisez ce blog régulièrement vous vous demandez peut-être pourquoi je vous propose d'apprendre à augmenter le trafic sur votre Page Fan.?




En effet, je vous l'expliquais il y a peu, la stratégie de monétisation de Facebook évolue : Zuckerberg souhaite désormais que les entreprises et les marques privilégient le recours à des applications plutôt qu'aux Fan Pages.
Afin d'inciter les marques et les entreprises à s'exécuter,  il semble que Facebook réduise la visibilité (nombre d'impressions) des publications de Fan Page dans le NewsFeed des membres et je ne suis pas le seul à le dire (voir : ici ou ici ).



Pourquoi continuer alors à vouloir acquérir des Fans si ce que veut Facebook c'est promouvoir les applications?

A ce jour créer une application ayant un vrai potentiel présente un coût bien plus important que l'ouverture d'une Fan Page.
Or, posséder une base de fans (comme une base de personnes ayant installé vos applications) peut vous permettre de réduire le coût de vos campagnes publicitaires sur Facebook (ou au moins d'augmenter leur efficacité à coût égal) par l'utilisation de publicités sociales : adresser une publicité Facebook aux amis de vos fans est en moyenne deux fois plus efficace qu'une publicité Facebook classique! Acquérir des Fans c'est donc le meilleur moyen de réduire le coût de vos campagnes publicitaires sur Facebook qu'il s'agisse de bannières ou se sponsored stories.
Enfin, même si la visibilité de vos Pages Fans est à ce jour a priori diminuée elle est encore loin d'être nulle! 


Dès lors comment contrer cette perte de visibilité de votre Page Fan ?


Tout d'abord faites la promotion de vos contenus sur vos propres sites internet! Comment cela? Et bien le plus simple est d'utiliser les widgets Facebook et notamment la like boxe.
Beaucoup utilisent ce plugin mais bien souvent dans sa version "compressée" ne faisant apparaitre que des "faces" ou avatars de membres Facebook déjà Fans.Or il est possible et désormais recommandé à mon sens de faire également apparaitre le "stream" c'est à dire le flux de publications de votre Fan Page!



Oui mais "sur ma Fan Page je ne relaie que des contenus déjà publié sur mon site" me répondrez vous...
Et bien il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Ce n'est pas la première que je vous incite à définir une ligne éditoriale propre à chaque média social sur lequel vous souhaitez être présent.
Dès lors si vous publiez REGULIEREMENT des contenus exclusifs sur votre page fans, voire des avantages exclusifs (codes promo,...) vos fans auront intérêt à y retourner. Un widget Facebook affichant vos dernières publications sur votre site pourrait suffir de piqure de rappel, le cas échéant vous pouvez également promouvoir une publication via votre Newsletter par exemple.



Une autre possibilité original d'augmenter le trafic sur votre Fan Page...

Une autre solution de promouvoir vos Fans Pages est de le faire hors ligne ou IRL comme on dit nous les Geeks ;) . Il existe différente façon de le faire selon votre secteur d'activité mais je souhaiterais vous présenter aujourd'hui une manière originale et peu couteuse de procéder : l'utilisation de stickers Facebook contenant un flashcode. Ce flashcode lorsqu'il est scanné,via un smartphone, invite l'utilisateur à devenir Fan de votre page. 

Une startup Grenobloise nommée "Dis moi que tu m'aimes" a décidé de vous faciliter la tâche et vous propose de recevoir chez vous un kit d'autocollants Facebook personnalisés clé en main pour moins de 10 € ! 




A  l'occasion de son lancement la startup m'a proposé de vous faire gagner 5 bons d'achats de 10 € qui vous permettront d'obtenir votre Kit gratuitement!

Pour les gagner 2 possibilités :

  1. faire une recommandation pertinente, en commentaire, présentant un autre moyen d'augmenter la visibilité des publications de sa Fan Page ou à défaut sa Fan Page en général
    => les 3 meilleurs suggestions obtiendront un bon de réduction
  2. laisser un commentaire précisant pourquoi vous souhaitez obtenir un kit de stickers Facebook et ou retweeter cet article
    => un tirage au sort parmi les commentaires (y compris ceux du point 1) et tweets permettra de retenir les 2 autres gagnants
Vous avez avez jusqu'à Jeudi 17h.


NB : merci de mettre un email valide afin que je puisse vous adresser votre bon d'achat si vous êtes tiré au sort ou que votre recommandations fait partie des 3 meilleurs proposées.











29 sept. 2011

L'étude SocialBakers sur la stabilité des interactions avec les fans pages c'est de la flute

Ne vous laissez pas trop facilement bercer par la douce musique du pipo !


Je vous disais hier dans un article intitulé "quel avenir pour les Fan Pages Facebook?" que Facebook semblait pénaliser la visibilité des publication postées sur le mur les Fan Pages dans son propres intérêts.

Cette impression apparemment partagée par pas mal de community managers a été "démentie" par une étude de SocialBakers, spécialiste des statistiques des Pages Fans les plus populaires, avec le beau tableau ci-dessous 


A première lecture on peut se dire "OK autant pour moi, j'ai du publié  des infos peu intéressantes pour mes Fans si SocialBabkers le dit !"


Mais le problème avec les statistiques,c'est qu'on peut leur faire dire ce qu'on veut (volontairement ou non d'ailleurs)!


En effet, dans l'étude il s'agit de pages facebook avec un très grand nombre de fans donc il est logique mathématiquement que les taux d'engagement qui sont des ratios (calculées de la façon suivante : nombre de [ nombre de likes + commentaires] / nombres de Fans) soient relativement lisses. 

Voyons cela en chiffre :

Si une Page Fan ayant 5 millions de fans (comme la Page Fan de Nike, la plus petite répertoriée dans le top 50 des marques de SocialBakers) cpasse de de 2000 interactions à seulement 1000 après modification du edge rank (algoritme de Facebook qui sélectionne quoi afficher sur le mur des utilisateurs facebook)  

=> et bien : on passe d'un taux d'engagement de 2000 / 5 000 000 = 0.0002  à 1000 / 5 000 0000 = 0.0001 
Or, à l'échelle à laquelle est fait le tableau de SocialBakers même si ce taux est divisé par 2 on ne le verrait pas !

Alors je n'ai pas de certitudes absolues sur les modifications du edge rank mais ce que je sais c'est que c'est étude de SocialBakers ne prouve rien !

Je n'avais pas trop de temps pour creuser, mais si vous voulez vraiment voir ce qu'il en est, remontez les historiques des publications des murs de différentes pages fans et considérez des contenus récents et anciens à peu près comparables (attention c'est certain que certains contenus sont plus viraux que d'autres) et voyez si ce nombre d'interactions ne baisse pas (a priori s'il n'augmente pas alors que le nombre de fans augmente lui c'est déjà un signe), ça vaudra toutes les études statistiques du monde!

Ce billet vous à plu? Pensez à vous abonner au flux RSS et à  voter sur Wikio



28 sept. 2011

Les Fan Pages Facebook ont-elles encore un avenir?

Ce matin un article de l'excellent Frenchweb demandait si Facebook déclarait la guerre aux communty manager. En effet, il semble que depuis la dernière grosse mise à jour de Facebook le contenu issu du mur des pages fans aient très fortement perdu en visibilité : étant moins relayé sur les murs des fans ces publications génèrent un nombre d’interactions beaucoup plus limité, information confirmée par le non moins sérieux blog MyCommunityManager!



Mais faut-il jouer les vierges effarouchées? 


Avant même la mise à jour et la conférence je vous expliquais que Facebook n'avait aucune chance face à l'arrivée très probable des pages pros sur google+ et qu'ils allaient devoir proposer d'autres outils marketing.
Depuis on a compris que cela passerait par une meilleure exploitation de l'Open Graph à l'intérieur même des sites internet et par la création d'applications qui, pour le coût, seront elles davantage promues par des notifications enrichies (nouveaux verbes) et plus variées (nouveaux support : ticker, timiline).

Mais à bien y réfléchir cela fait déjà un petit moment que Facebook cherche à limiter l'utilisation des fonctionnalités natives comme le mur à des fins marketing ! Cela est particulièrement clair quand on regarde les recommandations de Facebook sur l'organisation de concours qui doivent, a priori, être encapsulés dans une application.


A cela  je vois 3 raisons : 


1) L'excuse est facile mais il faut limiter la pollution publicitaire dans les timelines (le 2 relativise ce point ^^)

2) Facebook ne gagnent rien sur les publications de votre mur : vous n'avez qu'à faire des sponsored stories si vous voulez gagner en visibilité ! La suppression récente des mises à jour sur les Fan Pages va dans le même sens.


3) Enfin, et il ne me semble pas avoir vu quelqu'un aborder ce point, Facebook doit déjà héberger énormément de contenus, surtout s'ils veulent que votre timeline conserve l'histoire entière de votre vie! 
Dès lors plutôt que d'héberger tout un tas de contenus non exclusif (bien souvent on publie le contenu chez soit et on se contente de relayer sur le mur de la page) d'éditeurs professionnelles ou semi-pros, autant que ceux-ci soient hébergés par eux mais servis par applications au sein de Facebook (l'iFrame permet en fait de simplement afficher vos contenus dans Facebook, Facebook se comportant en gros comme un navigateur web).


Mais est-ce un bon calcul? Facebook ne pénalise t-il pas ainsi des marques qui ont déjà dépensé des budgets ou un temps important pour constituer une communauté de fans?

En réalité rassurez vous cet effort n'est pas réduit à rien ! Même si vous devrez désormais peut-être payer pour promouvoir vos contenus, le fait de posséder déjà une masse de fans continuera d'avoir un effet amplificateur important. Autrement dit, faire des campagnes sur facebook vous reviendra moins cher en moyenne que pour une autre marque ayant moins de fans.
Par exemple les campagnes publicitaires Facebook optimisées  pour cibler des amis de fans sont déjà en moyenne deux fois plus efficace que si vous cibler des membres de Facebook lambda.


D'autres part il existe déjà des parades: apparemment par exemple les notifications des blogs internes (des applications de blog en réalité) aux fan pages relayées sur le mur bénéficient encore d'une bonne visibilité contrairement aux posts directs sur le mur.Cela remet au gout du jour la question : faut-il créer un blog interne à une page Fan Facebook? 

Ensuite peut-être que Facebook est finalement de bonne foi, et peut-être faut-il juste un peu de temps pour que le nouvel algorithme, sensé privilégier la visibilité des Pages Fans proposant des contenus pertinents, soit au point ? ^^ 

Ce billet vous à plu? Pensez à vous abonner au flux RSS et à  voter sur Wikio 



27 sept. 2011

Modifier une publication sur votre Fan Page #fb



Je ne sais pas s'il s'agit d'une nouvelle fonctionnalité inspirée de ce que propose Google+ (ou simplement de mon article les 5 pires défauts des Fan Pages ^^) mais je viens de m'apercevoir qu'il est possible de modifier une publication postée sur une Fan Page Facebook (comme le montre la capture ci-dessus).

Attention, cela n'est valable que pour les publications contenant une photo. Le lien ne se trouve pas directement sur le mur!
Pour le voir, vous devez cliquer sur l'image qui s'ouvre dans un overlay et, Ô magie : un lien "modifier" est  alors présent!





Je ne sais pas si j'étais passé à côté de cette fonctionnalité ou si elle est vraiment nouvelle mais elle est bien utile! Dommage que Facebook n'est pas jugé bon de la généraliser à toutes les publications!




26 sept. 2011

Facebook ou Google + ? La Parade de Mark Zuckerberg ! #FB #In

Je vous expliquais avant la conférence Facebook que Mark Zuckerberg préparait sa défense face à l'arrivée prévisible des pages entreprises sur Google+ . Et bien, la f8 me conforte cette conviction! Le présent article aura pour but d'essayer de décrypter la parade du génie d'Harvard.




La stratégie de Mark Zuckerberg : différencier la façon de faire du marketing sur Facebook

Facebook a eu l'intelligence ou la modestie d'accepter que les pages fans ne pourraient pas tenir longtemps si Google se met à proposer des pages (voire des sites) pros sur Google+ qui d'une part emploieraient ses différents services très complémentaires (shopping, local business, offer, map, sites ... ) mais surtout, qui seraient d'autre part indexées en premiere page du moteur!

La parade de l'équipe Facebook consiste, et je ne sais pas d'ailleurs s'il y avait beaucoup d'alternatives, à s'appuyer sur son principal atout face à Google : le côté humain et social de leur plateforme. 

En effet, Facebook adresse aux marques et entreprises une proposition de valeur différenciente vis à vis de ce que peut offrir Google : une approche marketing plus ancrée dans le storytelling voire le permission marketing comme je l'avais pressenti...
Quelles sont dès lors les implications concrètes de cette stratégie?

La tactique : comment Facebook met concrètement en oeuvre sa stratégie de défense face à Google?

Si j'avais bien su anticipé la stratégie de Mark Zuckerberg, je dois bien avouer que je n'avais pas vu venir sa tactique qui est ressortie en filigrane durant la conférence f8...

un combo très spécial


Moi qui aurait parié sur de nouvelles fonctionnalités marketing internes à Facebook, et notamment liées aux Fan Pages, j'ai été le premier surpris que Mark nous la fasse (très intelligemment d'ailleurs) à l'envers annonçant "uniquement" une refonte complete du systeme de profils! 

Mais quel rapport avec la choucroute me direz vous? Et bien, au risque de vous décevoir : non non Facebook ne change pas les profils (uniquement) pour améliorer l'expérience utilisateur mais pour permettre aux entreprises de mieux faire du marketing sur Facebook! 
Finis les Fan Pages ! Bonjour les applications et salut Ô toi Open Graph! 

En réalité pourquoi Facebook a gentillement fait la promotion, à grand coups d'interviews, de startups partenaires toutes plus cool les unes que les autres, durant toute la F8? 

Voici quelques exemples au cas où vous l'auriez raté!


Watch live streaming video from f8live at livestream.com
Watch live streaming video from f8live at livestream.com
Watch live streaming video from f8live at livestream.com



Vous n'avez pas trouvé ça bizarre vous que Facebook mette autant l'accent sur des services tiers? Est-ce qu'Apple s'épilogue sur des applications présentes dans l' Apple-store lors de ses Keynotes?

Et bien ce petit show était là pour vous messieurs/dames du Marketing : pour que vous compreniez bien que l'avenir du marketing en ligne c'est la personnalisation de vos messages et contenus (sur vos sites) grâce à l'open graph ET le push de notications riches (via des applications voire des objets communicants, certains comme des photomatons ont été présenté pendant la F8) sur le mur facebook tout nouveau tou beau de vos clients ou cibles!

Précisons, pour ceux qui n'auraient pas vu la conférence, que durant celle-ci, de nombreux exemples de sites exploitant l'Open Graph pour vous suggérer du contenu recommandé/consommé/critiqué par vos amis (autrement dit grâce à l'API Facebook plutôt que de proposer uniquement les recommandations de l'ensemble des internautes, on vous présente en priorité les avis de vos connaissances auxquelles vous accorder davantage de crédit à  priori).
En effet, à chaque interaction avec votre contenu, Facebook proposera désormais un verbe adapté qui remplacera le basique "like" et vous pourrez faire fleurir sur le mur de vos clients "Martin a mangé' une glace de telle marque "martin a regardé tel film", "écouté telle musique" etc. ; notifications riches qui devraient conférer davantage de viralité encore aux plugins facebook et par suite, à vos contenus!

"Va pour Facebook et l'Open Graph mais moi j'ai pas envie de créer une application Facebook et encore moins d'investir dans des objets communicants!" Et bien tant pis, vos concurrents auront le champ libre et ensuite vous serez bien embêter pour rattraper votre retard (en gros vous n'avez pas le choix)... Cet extrait d'un article de Mashable à propos des nouveautés de Facebook est très parlant je trouve :

David Berkowitz, senior director of emerging media and innovation for 360i, says Facebook will now be about branding actions. “Before on Facebook it was about getting people to ‘Like’ the brand,” he says. “Now, it’s about getting people to take social actions enabled by that brand.” For example, if a consumer posts an update about a run they just took, that’s a prime opportunity for Nike. “If your run is powered by Nike, you might still wear Adidas,” says Berkowitz, “but Adidas will have to find something else that’s social about its brand to become part of your story.” 


En conclusion que retenir de cette belle parade ou même anticipation stratégique de Facebook?

La réponse de Facebook à Google+ est très maline je trouve! Plutôt que chercher la concurrence frontale, Facebook choisi de s'appuyer sur ses compétences stratégiques distinctives pour offrir aux entreprises et marques une proposition de valeur unique! Se faisant, Facebook bénéficie d'un monopole (au moins temporaire) et s'assure ce qu'on appelle en stratégie un Océan Bleu.
En d'autres termes pour le responsable Marketing que vous êtes la question du choix de Google+ ou Facebook ne se posera pas y compris quand Google lancera les Pages Pro : vous utiliserez les deux de façon complémentaire!

Mieux encore, plutôt que de s'appuyer sur ses capacités stratégiques internes uniquement Facebook s'appuie sur son réseau de valeur (l'une des quatre composantes élémentaire d'un business model) notamment au travers des applications ET de son API baptisée Open Graph  ce qui tend à pérenniser l'écosystème de sa plateforme et à verrouiller un peu plus le marché ! Afin que conforter son avance dans la collecte de donnée Facebook proposera aux  webmasters de nouveaux boutons qui bien entendu leur assureront un gain de trafic mais qui viendront en contrepartie alimentée les bases de données Facebook de façon toujours toujours plus précise.

Nous n'avons parlé jusqu'ici que des impacts sur les professionnels des changements annoncés lors de la conférence, qu'en est-il pour l'utilisateur final?

Nous n'entrerons pas sur le débat de la vie privée ni de l'addiction que va engendré l'arrivée du ticker, mais il est clair que Facebook rend l'utilisateur toujours plus captif et cette avalanche de nouveaux contenus (musique, films, livres, presse, ...) n'a d'autre but que de vous éviter de sortir de Facebook pour accéder à ces informations, via un moteur de recherche par exemple ^^ ! 
Mais à vouloir tout mettre dans Facebook ce dernier n'y perd t-il pas finalement son âme?

Ce billet vous à plu? Pensez à vous abonner au flux RSS et à  voter sur Wikio 




21 sept. 2011

Suivez le live de la F8 conférence Facebook 2011 en direct

Vous souhaitez assister en direct à la conférence Facebook depuis votre fauteuil? J'ai pensé à vous et vous pourrez suivre en streaming la F8 en direct depuis San fransico ! #fb #ln


 



17 sept. 2011

Envoyer des mises à jour à ses Fans Facebook c'est fini! Pourquoi?




Aujourd'hui Facebook a décidé de supprimer, à compter du 30 septembre, la possibilité aux administrateurs de Fan Pages d'envoyer des mises à jour à leurs Fans !



Pourquoi ce choix? La première hypothèse est que Facebook veut vous pousser à recourir plutôt à des campagnes payantes, notamment aux sponsored stories, et c'est d'ailleurs l'explication officielle :



Mais ce n'est pas tout à mon avis... Je vous expliquais hier pourquoi, selon moi,  Mark Zukerberg avait transformer sa Page Fan en Profil . Et bien ce nouvel élément pourrait bien compléter mon analyse !

Comme je le disais dans le billet précité, pour moi, Facebook veut scinder Profil Influent (personnalité, blogueurs, ...)  et Page Fan (réservées aux marques et entreprises). Or, les nombreuses fonctionnalités supplémentaires qu'offrent les pages pourraient décourager les Influents de recourir à un simple profil !
Ainsi, en supprimant l'envoi de notifications Facebook cherchent à réduire le différentiel d'intérêt des Pages Fans et des profils puisqu'il est possible via un profil d'envoyer des inMails à ses contacts ou amis (si on ne peut envoyer des emails en masse il est possible de récupérer l'email de ses amis en export CSV... de façon non optin)! 
Jusqu'à présent limités à 5000 amis les profils devraient, si cette hypothèse se confirme, être déplafonnés : l'ami Mark a pour sa part déjà fait exploser les records en atteignant les 5 millions d'amis !
Ceci ne sera, selon moi, qu'une première étape des modifications Pages Fans / Profils qui devraient être annoncées à la conférence Facebook prévue prochainement...

Quoi qu'il en soit, la perte des mises à jour n'est selon pas si terrible car je les trouvais très peu efficaces dans la pratique ! Pour ma part (et je crois que la plupart des utilisateurs facebook) je ne lis jamais les mises à jour puisqu'elles sont bien cachées en dehors de la inBox Facebook et qu'aucune réelle notification visible ne m'est adressée quand j'en reçois une de la part d'une Page dont je suis Fan...

Petit conseil du chef  : si vous voulez vraiment faire du inMail créez plutôt un groupe complémentaire  à votre Fan Page... 
Mais mieux encore, plutôt que faire ce genre de bricolage je conseille à mes clients (je dispense des prestations de conseil ou de formation en community management) : créez une application pour faire de la collecte d'emails opt'in parmi votre communauté de fans ! L'organisation de concours viraux sur Facebook se prête très bien à cet objectif par exemple!


Enfin, comme je l'ai surligné sur la capture d'écran, à mon avis, de grosses nouvelles fonctionnalités seront certainement disponibles prochainement qui viendront compléter les possibilités d'exploitation marketing d'une base de Fans... lesquelles? Moi je serais pour l'apparition d'un outil envoi d'inMails optin segmenté mais on ne semble pas s'orienter vers cette voie (les profils ne présentant alors plus d'intérêt pour les influents), et vous?


Ce billet vous à plu? Pensez à vous abonner au flux RSS 



16 sept. 2011

Pourquoi Mark Zuckerberg transforme en douce sa FanPage en Profil Facebook

Mashable signale chiffres à l 'appui une étrange manoeuvre du fondateur de Facebook qui  transformerait ses fans en contacts...



Autrement dit Mark Zuckerberg migrerait une Fan Page Facebook en Profil Facebook :  mais "WTF" doivent se demander nombre d'agences de marketing ou de community managers?
Ne serait-ce pas la démarche inverse que nous vend Facebook depuis bien longtemps? Est-ce que le jeune Mark aurait simplement fait une fausse manipulation?

En effet, depuis de nombreux mois (voire années) Facebook fait la chasse inverse aux professionnels en les incitant TRES FORTEMENT à utiliser uniquement des Pages Fans en rappelant les conditions d'utilisation de Facebook mais également les fonctionnalités marketing plus étendues offertes par ces dernières. 
Bien entendu pour nombre d'acteurs ayant déjà investi beaucoup de temps dans la création d'une communauté de contacts sur leur profil, devoir repartir from scratch en créant une page Fan avec zéro fan était très peu attractif.
Facebook face à la polémique s'était sorti les doigts et avait rendu possible de migrer un profil facebook en Fan Page transformant automatiquement les contacts du dit Profil en Fan de la dite Page.


Pourquoi le fondateur de Facebook entamerait-il la démarche inverse aujourd'hui sur son propre compte se retrouvant ainsi avec plus de 5 millions d'amis, rien que ça...
Plus énigmatique encore pourquoi Facebook pourrait, à en croire Mashable, permettre à tout créateur de page fan de réaliser la même opération en quelques clics?

Et bien je crois que je connais la raison et trêve de suspsens je vais vous partager mon point de vue...

Tout a commencé avec une annonce postée très récemment (le 14septembre) sur le blog officiel de Facebook : l'arrivée du bouton "subscribe" sur les profils personnels sur les Profil Facebook.




Avec ce nouveau bouton, vous pouvez désormais vous abonner aux flux de publications publiques d'un Profil Facbook avec lequel vous n'êtes pas ami et donc voir ses informations sur votre wall ! 

Vous commencez à voir où je veux en venir? Oui, Facebook se rapproche ainsi de Twitter, et Facebook est certainement tenté de pousser les Individus "influents" ayant opté pour une page Fan de migrer celle-ci en profil (les entreprises et marques devant elles continuer à recourir aux Fan Pages)...

Mais en réalité selon moi s'est aussi, et surtout, pour tuer Google+ dans l'oeuf que Facebook joue cette carte !
Couplée avec la publication par liste (elle aussi ajoutée il y a peu sur Facebook), cette fonctionnalité comble la principale lacune qui pouvait la pénaliser vis à vis des professionnels du marketing: le volet référencement sur lequel Google+ semblait offrir un potentiel beaucoup plus grand.
En effet désormais chaque fois que vous publierez une info sur votre mur facebook sans préciser qu'elle n'est destinée qu'à vos amis, vos liens seront autant de backlinks qui se retrouveront sur le mur de vos amis mais aussi de vos abonnés...

Le fait que Mar Zukerberg procède lui même à cette migration est à mon sens un signal envoyé aux utilisateurs avertis autrement dit un gros coup de pub, ou plus précisément de teasing, avant l'annonce officielle...

Autres implications de la possibilité de transformer une page fan en profil facebook :


1) De nouvelles fonctionnalités vont surement être déployées sur les profils Facebook. En effet ne serait-ce que l'outil statistique présent sur les Fan Pages peut être un frein très important pour migrer vers un profil car il n'existe rien de tel à présent pour ces derniers. Il en est de même pour les applications dédiées aux pages...

2)  De nouvelles fonctionnalités pour les fans pages?
Si Facebook garde l'objectif de faire recourir les marques et entreprises aux fans pages alors Facebook devra aussi certainement étoffer les fonctionnalités offertes par ces dernières : je pense notamment à la possibilité d'envoyer des messages directs à ses fans...


Et si Facebook se préparait à renoncer aux Fan Page?

Une dernière hypothèse possible serait que Facebook prépare l'avenir à plus longs termes et anticipe la fin des fans pages...
Si Google+ et ses 5 millions d'utilisateurs n'a pas de quoi inquiéter le moins du monde Facebook pour les comptes personnels, l'arrivée de pages professionnelles sur Google+ sera selon moi une tout autre histoire.
Couplées avec les autres services de Google : Google Local Business, Google offers, ... , blogger voire Google sites, ... Google+ pour les professionnels pourrait faire très très mal d'autant, qu'en tant que leader de la recherche, Google pourrait positionner les pages pro en 1° résultat comme il le fait déjà pour les requètes sur votre nom+prénom avec les profils personnels!

La défense de Facebook pourrait alors d'être orientée sur une approche marketing différente plus basée sur le relationnel, le storytelling etc... dans cette optique des profils personnels pourraient s'avérer plus efficaces que des fan pages?


Voilà mon interprétation ou plus précisément mes interprétations... et vous, vous en pensez quoi? Laissez un commentaire!





Related Posts with Thumbnails

Derniers Commentaires